mercredi 17 octobre 2012

Secte Moon : faits et rumeurs sur l'après Sun myung Moon 2012-2015


FAITS


La saga Moon continue : -Hak ja Han (la veuve de Moon père) a repris le flambeau dans la secte Moon, puisque qu'elle a obligé In jin Moon (tatiana)à démissionner de toutes ses fonctions .


In Jin Moon
Celà a été confirmé par In jin Moon ,elle-même dans un mea culpa officiel et par Sean Moon ,lors d'une de ses conferences de presse.

http://unificacionistas.wordpress.com/2012/09/26/in-jin-moons-statement/



Rumeurs


preston Moon
Hak ja Han (la veuve de Moon) aurait rencontré Preston Moon,lors des funerailles.On parle d'une réconciliation entre eux deux,aux dépens de Kook jin Moon.(finalement pas de réconciliation)




Kook jin Moon /justin
Juste après les funérailles de Moon senior,Kook jin (justin) aurait viré et placé plusieurs hommes à lui,notamment en Europe.Il aurait proferré plusieurs accusations,contre Dae Mo Nim et sa mère,les accusant d'avoir euthanasié Sun Myung Moon.



(Pour mémoire,Moon père,en était à sa deuxième semaine d'agonie,quand il est décédé.En général,elle ne dure que 1 à 3 jours.)


Dae Mo Nim

Kook jin Moon aurait accusé Dae Mo Nim,
d'être,une menteuse,car elle ne pouvait répondre à aucune de ces questions sur ses frères décédés.Il l'aurai accusé de garder une partie des fonds de Cheong pyeong lake.


Sa mère l'aurait pris en grippe depuis septembre 2012 et aurait cherché à avoir sa démission du groupe Tongil



C'est l'épisode de la "révolte des princes"qui provoquera la chute de Kook Jin Moon et celle

de Hyung jin Moon.



http://howwelldoyouknowyourmoon.tumblr.com/post/32238588590/youre-fired







RUMEURS ET FAITS



-Dae Mo Nim prend de plus en plus de pouvoir dans la secte après la mort de Moon senior et conseillerait Hak Ja Han.

Hyun sun Han, le fils de Dae Mo Nim est pressenti pour remplacer Kook jin Moon,à la tête de la fondation Tongil (secte Moon).


Son fils qui vivrait à Gangnam,aurait la réputation d'un playboy,très porté sur le sexe et amateur d'actrices et de chanteuses coréennes.


Dae Mo Nim ,"parlait" aux esprits de Heung jin Moon et de la mère de Hak Ja Han.Voilà maintenant qu'elle prétend parler à l'esprit de Sun myung Moon .

http://howwelldoyouknowyourmoon.tumblr.com/


Mais en 2014 et surtout 2015, c'est la "descente aux enfers" pour Mme Kim.


Son mari la quitte pour vivre avec  une maîtresse et elle va revendre ses  propriétés de CheoPyong.à l'EU. Elle est progressivement mise sur la touche et en 2015, elle est virée de la secte Moon.

http://dossiersdegospanews.blogspot.fr/2012/09/secte-moon-la-famille-moonles-vivants.html#.VpqPMfnhCqc

FAITS





Depuis la démission d'In Jin Moon,un nouveau vice-president de la branche nord-americaine de l'EU,Michael Balcomb a été nommé.Les bras droits de In jin Moon (Cotter et Yang)ont été remplacés.
Sean Moon,le nouveau président a nommé en novembre 12 nouveaux "pasteurs".

Une porte-parole très connue "tante Heather"(heather Thalheimer) a été démis.La structure mis en place par In jin Moon, les lovin life ministries,qui devait attirer les jeunes,a été stoppée.




Dans une lettre ouverte aux moonistes,son mari Jin Sung Park a indiqué avoir une part de responsabilité dans l'adultère de sa femme .

Les feuilles de paye des membres coréens de l'EU ont été révélées.


http://howwelldoyouknowyourmoon.tumblr.com/post/32900577520/korea-unification-church-salary-in-us-dollars


Le 29 octobre 2013

Michael Balcomb a fait une déclaration sur In Jin Moon et Ben Lorentzen






Tous les 2 se sont remariés lors apparemment d'une cérémonie privée, depuis que Tatiana Moon -In jin - avait annoncé son adultère avec Ben Lorentzen et la naissance d'un enfant issu de cet union.

La secte Moon et Hak ja Han Moon  n'ont pas reconnu cette nouvelle union, car aucune demande de "bénédiction" n'a été demandé ou reçu.

En clair,Tatiana Moon est toujours sur la touche et pour un bon moment.
Fin décembre 2015, une tentative de rapprochement entre In Jin et Balcomb n'aboutit pas.




Les moonistes commencent à se poser des questions et ouvrent des forums sur Facebook.



et pour finir ,cette photo




Won Pok Choi and Hak Ja Han are either side of Moon. They are bowing to an altar which has a pig’s head on it. (It is pink and has an open mouth - beside the black object.) This is a shaman fertility ritual. The female pig bears many piglets. The Moons are asking for many children.


Won Pok Choi and Hak Ja Han are either side of Moon. They are bowing to an altar which has a pig’s head on it. (It is pink and has an open mouth - beside the black object.) This is a shaman fertility ritual. The female pig bears many piglets. The Moons are asking for many children.

Moon et sa femme honorait dans un culte chamaniste,une tête de cochon.La femelle étant censée donner beaucoup de porcelets. les Moons demandaient beaucoup d'enfants.

Ils ont eu au total 14 enfants (dont une mort-née)
4 enfants males sont morts prématurément ou par accident.

le chamanisme 

extraits :

Le chamane est un être complexe chez qui on a voulu voir un guérisseur, un sorcier, un prêtre, un magicien, un devin, un médium ou un possédé.

Il existe en fait une polyvalence dans ses attributions. Celles-ci s'effectuent dans un cadre rituel bien précis. Elles varient d'une région à l'autre, mais aussi et surtout d'une époque à l'autre. On peut citer parmi ces attributions :
faire du tort à un ennemi ;
traiter certaines maladies ;
nommer un enfant ;
faire tomber la pluie ;
faire venir le gibier ;
retrouver un objet perdu.
Pour communiquer avec les esprits, le chamane se met en transe grâce à ses rituels. Ceux-ci se caractérisent par une expression corporelle et un état psychique particulier, dont les tremblements sont l'élément le plus évocateur (un esprit est présent dans le corps du chamane). La transe est toujours associée à un élément musical et dans son étymologie il y a la notion de passage et de changement. Enfin, la transe s'effectue au service de la croyance. Le chamane se met aussi en rapport avec l'au-delà par le moyen de songes ou de visions

Le spiritisme est formellement interdit dans le droit canon et il est interdit d'invoquer Dieu en vain (en mal)
dans la Bible

Tu n'invoqueras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain ; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui invoque son nom en vain.





dimanche 30 septembre 2012

Secte Moon Japon (1987-2012),des ventes spirituelles à Dae Mo Nim, où comment Moon s'est enrichi au pays du soleil levant.


Ils sont entre 30000 à 32000, ils font partie des plus zélés partisans de Sun Myung Moon.Ils sont venus par charters entiers,lors des obsèques.





En septembre 2012,quand Preston Moon (le fils dissident) a voulu voir la dépouille de son père ,sans y être invité, à Gapyeong,en Corée du Sud.On les mis en première ligne,pour le stopper ,lui et ses partisans.



Ce sont les moonistes japonais.





Dans les années 1980-1988,
on a d'abord les premiers témoignages (celui avec Michiko)

http://dossiersdegospanews.blogspot.fr/2012/09/secte-moon-ancien-temoignage-dune.html

puis en réaction,c'est la formation en 1987, du Réseau National des Avocats contre les ventes spirituelles,qui lutte contre ce type de ventes.


Mais d'abord des témoignages courts et assez récents :

l'Eglise de l'Unification (secte Moon) s'engage à payer à une  femme 230 000 000 yen.

L'Asahi Shimbun, (centre gauche),Japon
avril 9, 2008.


L' Eglise de l'Unification , apparemment effrayé de la colère du ministère de l'Éducation, 
a accepté de payer 230 millions de yens[2,260 000 $ - RNB ]  pour une femme qui a dit qu'elle était intimidée en donnant des sommes énormes pour le groupe.

La femme, 70 ans, de la préfecture de Chiba, avait demandé à environ 260 millions de yens 
en compensation, affirmant que le groupe l'a poussée à faire des contributions. Elle a dit qu'elle a été informée des raisons de son mari est mort d'une maladie était "en raison de son sort causé par les actions des ancêtres."

La somme constitue un record pour un règlement à l'amiable impliquant l'Eglise de l'Unification et un individu,
et le Réseau national des avocats contre les ventes dites spirituelles. Les représentants de l'Eglise de l'Unification, un groupe religieux fondé en Corée du Sud par le révérend Moon Sun Myung, initialement proposé 130 millions de yens  à la femme

.Mais ils ont ajouté environ 100 millions de yens
à la somme après que la femme a indiqué qu'elle allait poursuivre en responsabilité 

le ministère de l'éducation, qui supervise les corporations religieuses

Hiroshi Yamaguchi, un avocat du réseau contre les ventes spirituelles, dit que l'Eglise de l'Unification a probablement augmenté la somme par peur du ministère.

"L'Eglise de l'Unification a l'espoir d'éviter une 

éventuelle  suspension et d'autres mesures punitives», 
at-il dit.La  femme a d'abord envoyé un avis au groupe exigeant une compensation financière en Août 2006, selon Masaki Kito, l'avocat de la femme.

Pas satisfaite de la réponse du groupe, la femme a envoyé une autre lettre
disant que le ministère de l'éducation était également  responsable pour ne pas avoir à forcer Eglise de l'Unification de donner une réponse sincère à sa demande. Un projet de plainte qui l'accompagnait la lettre montrait que le ministère de l'Éducation, de la Culture, des Sports, de la Science et de la Technologie avait également été inscrite à titre de défendeur dans le plan pour la  poursuite de l'indemnisation de la femme .




Le groupe a ensuite offert de payer environ 230 millions de yens pour régler la question. 
Le mois dernier, ils ont conclu une entente et le groupe a commencé à faire les paiements.

Dans le droit des sociétés et corporations religieuses, le ministère de l'Education peut commander à une corporation religieuse de suspendre ses opérations ou il peut déposer une demande auprès d'un tribunal pour demander la dissolution du groupe.



la même affaire vu par un autre journal 

Un culte va payer une indemnité à une femme pour "donations forcées à ses ancêtres."

Mainichi Daily News,(centre), Japan
Apr. 11, 2008

Un culte a accepté de verser environ 230 millions de [$ 2,260,000 - RNB ] yens en compensation à une femme âgée. Elle l'obligeait à faire don d'une quantité massive d'argent pour racheter les péchés de ses ancêtres.


L'Association Saint-Esprit pour l'unification du christianisme , connu sous le nom "Toitsu Kyokai" au Japon,
a accepté de payer l'argent de règlement à une femme de 70 ans originaire de la préfecture de Chiba, qui avait demandé à ce culte une indemnité de compensation pour les  220 000 000 yens qui avaient été  données à la communauté religieuse.

«Il est rare qu'une entente soit conclue avec une compensation dont le montant dépasse largement le chiffre des dommages réels», a déclaré ,jeudi,l'avocat Masaki Kito lors d'une conférence de presse avec la victime .




La victime a dit à la presse:
«On m'a dit que mes ancêtres ont souffert en enfer. Le montant d'argent qu'ils exigeaient étaient de plus en plus haut, et je me sentais pieds et poings liés. "

Selon Kito, la femme a payé les dons au culte pendant une période de cinq ans jusqu'en 2005. Lorsque la femme demanda au culte de la  rembourser des dons et de  lui verser une indemnité, le culte initialement ne voulait pas se soumettre.

Cependant, après que la victime ait dit au culte qu'elle allait déposer une plainte contre lui et  les ministère de l'Éducation, de la Culture, des Sports, de la Science et de la Technologie, qui détient la juridiction sur le groupe religieux. l'organisation a accepté le mois dernier de payer l'argent du règlement.

"Il était un règlement  établie entre nos adeptes. Notre association n'est pas concernée avec elle ", a déclaré un représentant du groupe religieux.

http://www.religionnewsblog.com/21124/unification-church-7


http://kito.cocolog-nifty.com/topnews/2008/04/etyphoon_c8f9.html



Les travailleurs de l'Unification Church (moonies) poussent  les clients dans les achats coûteux.

ReligionNewsBlog.com • Tuesday September 29, 2009

Les victimes de la «vente d'objets spirituels" 'augmentent, 
disent les avocats. Quatre membres d'une société de timbres scellés à Osaka, au Japon, ont été arrêtés pour avoir intimider les clients dans  achats des produits coûteux.
Les suspects - dont la société est liée à l'Eglise de l'Unification, une secte religieuse - trois femmes ont été contacté par Fortune-telling services et menacés pendant plusieurs heures en disant:
«Vous allez devenir malade», «Votre vie est en danger» ou «Votre lignée familiale va échouer. "

Les avocats engagés en faveur des victimes de ventes spirituelles 
ont souligné le lien entre la société et l'Association Saint-Esprit pour l'unification du christianisme mondial ( Eglise de l'Unification ).

La police enquête sur leur relation

Les victimes de la vente spirituelles par l'Eglise de l'Unification et d'autres organisations ont récemment augmenté, dit le Réseau national des avocats contre les ventes spirituelles, avec un total de 1.510 rapports de dommages réalisées en 2008, en hausse de plus de 200 cas par rapport à 2007.


La "vente spirituelle " est une arnaque utilisée par le Mouvement de l'Unification 
pour escroquer les veuves japonaises de leurs économies d'une vie en faisant pression sur eux pour dépenser des dizaines de milliers de dollars sur des reliques qui auraient eu le pouvoir de libérer leurs maris défunts et leurs familles contre l' eternelle punition (l'enfer). On estime que l' arnaque entre 600 millions $ et 1 milliard avant que le gouvernement japonais n'ait sévi contre la pratique.

la libération des ancêtres est une nouvelle tournure des ventes spirituelles. La principale différence est que ce type d'escroquerie est destiné aux membres de l'église de l'unification. 
J'ai obtenu des documents de l'Eglise de l'Unification qui indiquent un élément particulièrement troublant de la pratique.



 Ce qui est particulièrement bizarre, c'est que la libération de ses ancêtres est accompli en participant à des ateliers animés par les morts, à savoir les esprits canalisés de ,Dae Mo Nim  et le fils de Moon, Heung Jin Moon (aka Heung Jin Nim ).





Puis une analyse détaillée des activités moonistes au Japon  de 1987 à 1993,par ce réseau d'avocats.



Résumé des activités de Sun Myung Moon,de 1987 à 1993, par le Réseau National des Avocats contre les ventes spirituelles. 


1. Dans le but d'éliminer "les ventes spirituelles» et récupérer les préjudices subis par les victimes, 
le réseau actuel a commencé ses activités depuis Février 1987, et a été officiellement créé en mai de la même année. Au cours des sept dernières années, environ 300 avocats de partout au pays ont fait la poursuite de ces activités.

2. Les ventes spirituelles est une mauvais vente (arnaque ou vente forcée) réalisées par l '«Association Saint-Esprit pour l'unification du christianisme mondial" ("Eglise de l'Unification" ci-après) pour gagner de l'argent par ses activités. Les manières typiques de  faire sont les suivantes:


(1) Aborder les citoyens à travers différents porte-à-porte ou de visites dans le centre-ville 
tout en cachant son identité comme Eglise de l'Unification. "S'il vous plaît coopérer dans le questionnaire pour l'étude de la conscience des jeunes." 

«J'étudie la lecture de paumes de la main." "Il ya des lignes de votre main qui disent que vous êtes dans une période de transition." Ils insistent sur les inquiétudes, les évènements malheureux de la famille et de vérifient  votre situation financière.




(2) Par une telle approche, ils trompent les gens pour leur faire acheter un timbre joint (hanko) ou un chapelet, 

à la maison, au café, ou dans un appartement, en les menaçant de longues heures en disant, "afin de vous libérer de la destin fatidique des ancêtres. "
Cela coûte environ 100.000 yens et jusqu'à 2 millions de yen.




(3) Jusqu'en 1987, en plus des tactiques mentionnées ci-dessus, ils font acheter aux gens des jarre en marbre (quelques millions de yens), Tahoto (5,4 million à dix millions de yens), Shakato (4,4 millions de yens), Korai  extrait (l'essence , concentré)de ginseng (80.000 yens par bouteille, dont certaines ont acheté jusqu'à 100 bouteilles). 

En disant: «Un mentor très important qui peut voir le monde spirituel va prendre du temps pour vous et souhaite vous rencontrer»

ils tentent les gens à venir à un lieu sacré, et en utilisant les soucis qu'ils avaient appris à l'avance, en disant: 
«Si vous laissez-les tel qu'il sont maintenant, vos parents vont bientôt mourir ... Vos enfants sont devenir malades ... Votre mari va avoir une aventure ... Vous ne serez pas en mesure d'avoir un mariage heureux.
Car  ce sont vos ancêtres ont commis des assassinats, ont eu des aventures, etc " 

Ils continuent de bluffer et d'intimider les gens pendant des heures.


Les bocaux en marbre et Tahoto et Shakato sont fabriqués par Isshin Sekizai (en Corée),


 les extraits GinsenG par Ichiwa (en Corée). Ceux-ci sont importées par Happy World, Inc, qui est la société de négoce entreprise sur le côté du Japon, et sont vendus par l'entreprise de gros et de détail établi par la société des disciples.

(4) Après 1988, les disciples étaient continuellement imposé par un quota et vendaient des extraits GinsenG. Toutefois, récemment, ils font que les gens achètent des statues de Bouddha et des arbres généalogiques pour quelques millions de yens en utilisant les mêmes mots menaçants, et les forçant à prendre toutes leurs économies pour un placement.




(5) En outre, ils utilisent des tactiques qui violent la loi du porte-à-porte 
en poussant les gens à acheter des articles tels que des bijoux, des kimonos, des peintures et à des prix exorbitants d'une manière très forcée.


(6) Le montant des offrandes pour Sun Myung Moon  collectés par des adeptes japonais ,
chaque mois et perçus par les hauts responsables japonais est énorme. En 1986 et 1987, le montant était plus élevé que 10 milliards de yens chaque mois, et vers 1990, il était encore à quelques milliards de yens par mois. Afin de remplir la tâche assignée, les disciples qui ont un emploi sont obligés de consentir des prêts d'environ 1 million de yens à un certain nombre d'institutions financières.

 En outre, les femmes au foyer qui ont des biens immobiliers 
et les vieilles personnes âgées vivant seules ont été contraints de faire des offrandes pour un montant de plusieurs dizaines et des centaines de millions de yens par intimidation. Ils ont également été poussés à emprunter de l'argent auprès des institutions financières et engageant la sécurité des biens immobiliers, qui sont ensuite prises par l'Eglise de l'Unification.

 Ce genre de dettes sont reçus avec des promesses de paiement par l'Eglise de l'Unification, mais avec des dettes croissantes et sans remboursement, nombreux sont les citoyens qui sont en difficulté.





 prospectus  invitaion de vente de charité mooniste

 Une partie des victimes de la vente spirituelle  sont venus voir des avocats
et des conseillers de consommation des organismes gouvernementaux. Le nombre total de victimes est monté en flèche et les dommages sont élevés. Le chiffre réel des citoyens victimes, cependant, est supposé de plus de dix fois plus que ce qui est reconnu, par la crainte de la mauvaise chance pour les ancêtres et les répercussions sur l'Eglise de l'Unification.

Au cours des sept dernières années (de Février 1989 à Février 1994), sur seulement des cas qui ont été portés à l'attention des avocats , il ya eu environ 16.000 cas et les pertes ont été de plus de 60 milliards de yens.

Nous avons résolu ces cas par des négociations et des poursuites judiciaires, et ont récupéré les dommages et intérêts.
Pourtant, l'Eglise de l'Unification répète le cycle vicieux de la création de nouvelles victimes dans le but de payer des compensations aux autres victimes .

 En outre, parce que l'Eglise de l'Unification est en difficulté financière, récemment,elle a assumé une attitude de défi et il y a augmentation des cas dans lesquels l'Eglise se refuse à entrer dans une négociation, et a  prolongé le processus de négociation ou de poursuites judiciaires.



En Juin 1993, les deux tribunaux de district de Tokyo et de Yokohama a estimé que les dommages-intérêts accordés aux victimes par l'Eglise de l'Unification le sont pour des actions délictuelles, et la décision de saisie a été rendue pour les propriétés (terrains et bâtiments) du siège de la Eglise de l'Unification (Shibuya-ku, Tokyo) et l'Eglise Yokohama.

 En Janvier 1993, Michio Fujii, le nouveau président du Japon Eglise de l'Unification, a présenté une déclaration aux avocats 
nous demandant une attente de paiement parce que la dette de l'Eglise de l'Unification  japonaise est de 400 milliards de yens.

Même après  la collecte d'un capital énorme, la plus grande partie est envoyée aux sociétés liées à Sun Myung Moon et à l'Eglise de l'Unification en Corée et aux Etats-Unis.
il n'y a presque pas de biens laissés au Japon. Il y a une énorme quantité d'hypothèque par la First Bank de Corée sur les biens immobiliers au Japon au nom de l'Eglise du l'unification du Japon.

5. Parmi les adeptes japonais de l'Eglise de l'Unification (estimée à 20.000 personnes), plus de la moitié ont quitté leur emploi, ont quitté leurs familles, et qui vivent dans une coopérative avec les fidèles.

manuel d'evangélisation mooniste



Toute la journée, ils sont obligés de faire la collecte de fonds en commettant des actes illégaux 
tels que l'escroquerie pour un travail de missionnaire et la vente frauduleuse spirituelle. On leur apprend à "Croire et mourir, et vivre pour Sun Myung Moon", et ils croient qu'en trompant les gens,en les faisant venir à l'église, en intimidant les gens et en leur faisant payer de l'argent, celà va sauver le peuple et eux-mêmes dans le monde spirituel.

 Le problème avec les activités missionnaires de l'Eglise de l'Unification, c'est qu' ils s' invitent d'abord chez les gens en cachant leur identité en tant que membre de Eglise de l'Unification et religion, et ensuite de manipuler les esprits par d'habiles  menaces.


De nombreux adeptes ont abandonné leur jeunesse pendant des années 
en vivant avec peu de réserve chaque mois à cause de la menace en fonction de leurs enseignements, et sont surchargés de travail. Tout en étant acteurs de crimes par leur chiffre d'affaire sur les ventes spirituelles, ils ont eux-mêmes été victimes de la foi.

6. Nous soumettons donc les énoncés suivants comme une proposition à Sun Myung Moon et les hauts responsables de l'Eglise de l'Unification en Corée:

· Pour les victimes résidant au Japon, il faut vendre une partie des propriétés accumulées par les ventes spirituelles, et rendre l'argent.

· Pour arrêter l'attribution des tâches avec des objectifs précis aux disciples japonais  et  ne plus envoyer de l'argent par un travail frauduleux de missionaire.

· Pour arrêter de prêcher aux fidèles, en tentant les gens dans des endroits comme le centre de vidéo pour les activités missionnaires,et en cachant son identité comme Eglise de l'Unification.





En mai 1987, environ 300 avocats sont inscrits auprès du Réseau National des Avocats contre les ventes spirituelles. Le Réseau vise à éradiquer la ventes spirituelles et d'aider les personnes qui ont subi des dommages en fonction du chiffre d'affaires spirituelles. À l'heure actuelle, le réseau est le conseil d’ environ 300 parties lésées qui prétendent, si elle est calculée au total, une somme de  7000000000 yens . Les familles des croyants qui ont subi des dommages coopèrent dans la plupart des cas.




National Network of Lawyers Against the Spiritual Sales.


http://www1k.mesh.ne.jp/reikan/english/index-e.htm




On estime en 2012, à 30000-32000 membres les adeptes de la secte Moon au Japon.




A Yokohama,en 2011-2012,ils semblent très impliqués dans des activités civiques "vertes"et bénévoles : nettoyage des parcs,collations avec les participants non moonistes.



On note des concerts de charité, organisés par la secte Moon,jamais en dévoilant là aussi leur identité.




Toutes ces opérations médiatiques ont pour but de redorer le blason de la secte Moon.Car en septembre 2012, 24 ex-moonies japonaises ont déposé une plainte dans le district de Tokyo,mettant en cause la secte,mais aussi , le gouvernement ,notamment sur l'illégalité du culte mooniste.Le procès est en cours.
Les premiers témoignages sont classiques.

(1er compte rendu)




En septembre 2001,cette personne a acheté un chapelet mooniste,à la gare de Shibuya,à une missionnaire mooniste incognito.



Après avoir rejoint l'église de l'unification,elle a été forcée de vivre avec un groupe d'adeptes,dormant dans un minibus et faisant du porte à porte pendant 4 ans,sous la menace " d'une malédiction et d'un sort sur ses ancêtres' ,en cas de refus.






En 2009, la police fait une descente dans un magasin de Feng Shui,ou elle travaille, et appartenant à Moon.Elle est contrainte ensuite de détruire et de falsifier des documents,lors du contrôle fiscal.





Puis en 2009, contrainte à un mariage forcé avec un coréen,elle
doute.Fin 2010, elle décide de quitter la secte.
Cette personne invoque des dommages pécuniers subis lors de son travail,ainsi que des douleurs physiques et une détresse émotionnelle vis-à-vis de l'église de l'Unification.

Elle invoque,la tromperie dont elle a été victime à ses débuts et les dégats occasionnés.Prochaine audience le 26 novembre 2012.

http://dailycult.blogspot.fr/2012/09/blog-post_26.html








Autres liens 



















et aussi

http://concentrateurdeblogsmedjugorje.blogspot.fr/?zx=3abe7ff7b760ec20

et

http://blogformoonies.blogspot.fr/






vendredi 28 septembre 2012

Secte Moon : Le cas Heung jin Moon-spiritisme et réincarnation dans la secte Moon.(partie 2)

Dans la partie 1, nous avons vu Mme Kim Hyo-Nam, qui prétend "parler" à Mme Hong (la mère décédée de Hak ja Han Moon)et à Heung jin Moon.son fils aussi décédé.

Or, ce n'était pas la première fois,qu'une personne se disait "réincarné" par un des défunts fils de Moon....




Heung Jin Nim Moon : Le fils décédé qui se 

réincarna en un zimbabwéen.


(October 23, 1966 - January 2, 1984),
Second fils de Sun Myung Moon,messie auto-proclamé de la secte Moon.En décembre 1983,la voiture de Heung jin Moon entre en collision avec un semi-remorque , dans l’Etat de New York.,le 2 janvier 1984,il meurt à l’âge de 17 ans.





Selon les principes moonistes, 
seuls les couples mariés peuvent entrer dans le niveau le plus élevé du ciel.





le 20 mars 1984,  ses parents, procédent à un mariage spirituel entre le défunt  Heung Jin Nim Moon et Julia Pak , la fille d’un des bras droits de Moon, Bo hi Pak.Ce  mariage arrangé était prévu de longue date.





Après la mort du fils Moon, 
les membres de Eglise de l'Unification dans le monde entier ont  formé de petits groupes de membres médiumniques, en disant que les messages qu'ils recevaient,venaient de Heung Jin Moon.

 D'autres membres ont dit avoir éprouvé des phénomènes d'écriture automatique venant de lui, ou d'autres types de communications spirituelles . 

Andrea Higashibaba,  chef d'état de l'Eglise de 

l'Unification du Tennessee, a écrit un long article dans le Monde d'Aujourd'hui, 

magazine détaillant ses rencontres en esprit avec Heung Jin Moon,lorsqu’il  conduisait  une "cérémonie de libération» pour défunt leader des droits civiques Martin Luther King, Jr. 
                                              
Bientôt de nombreux membres à travers le monde  « recevaient » aussi Heung Jin Nim Moon." En général, ces messages étaient ceux de l'amour et de soutien.


Cléopas Kundioni, le  "black Heung jin Moon"


                                        une des rares photos de kundioni

Un zimbabwéen ,nommé Kundioni,prétendit avoir reçu
« l’esprit » de Heung Jin Nim Moon.


En 1987, le révérend Kwak est allé à enquêter 
sur les rapports disant que Heung Jin Nim Moon avait pris le corps d'un homme au Zimbabwe et parlait à travers lui.
Le révérend Kwak est retourné à East Garden avec la certitude  que la possession était réelle.



 L'Africain s'etait présenté au révérend Kwak comme l'incarnation physique de l'esprit du fils décédé de Moon.

Le révérend Kwak lui avait demandé ce que cela faisait d'entrer dans le monde des esprits. 

Le Black Heung Jin Nim Moon a dit qu'en entrant dans le Royaume des Cieux,
 il est immédiatement devenu omniscient. 

Voici le récit qu’en fait Nansook Hong,ex belle-fille de Moon.

Le Révérend Moon a été très heureux avec les nouvelles en provenance d'Afrique. L'Eglise de l'Unification concentrait ses efforts de recrutement en Amérique latine et en Afrique.

 Il était clair que le black Heung Jin ne pouvait pas nuire à la cause.

Sans même rencontrer l'homme qui prétendait être possédé par l'esprit de son enfant mort, Sun Myung Moon a autorisé le black Heung Jin à parcourir le monde,

 prêchant et d'entendant les confessions des membres égarés de l’Eglise de l'Unification .


Les Confessions devinrent le centre de la mission du Black Heung Jin Nim Moon. 
Il est allé en Europe, en Corée, au Japon, partout, administrant des coups à ceux qui avaient violé les enseignements de l'Église et qui buvaient de l'alcool et prenaient de la drogue ou avaient  des relations sexuelles avant le mariage.

 Le Black Heung Jin a passé un an sur la route, et  distribuait des châtiments corporels comme pénitence pour ceux qui voulaient se repentir, avant que Sun Myung Moon ne le  convoque à East Garden.


 


Nous nous sommes tous rassemblés pour l'accueillir à table du petit déjeuner de Père
C'était un homme mince noir de taille moyenne qui parlait mieux l'anglais que Sun Myung Moon. Il me semblait avoir l'intention de charmer la vraie famille , 

un peu comme un serpent encercle puis avale sa proie. J'avais hâte d'entendre des preuves concrètes sur cet homme qui possédait l'esprit du garçon que j'avais connu.Mais Je n'ai pas pu  l'entendre. 

Le Révérend Moon lui a posé des questions théologiques standards
que tout membre qui avait étudié les Principe divins aurait pu répondre. Il n'a offert aucune révélation fracassante ou des    idées religieuses. 

Peut-être que ce qui a le plus impressionné ,Père fut sa capacité à citer ses propres discours (de Sun Myung Moon).


Le Révérend et Madame Moon a suggéré que nous, les enfants,

rencontrions le black Heung jin en  privé et de leur rendre compte de nos impressions. Il s'agissait d'une réunion extraordinaire. Hyun Jin, Kook Jin, et Hyo Jin n'arrêtaient pas de poser des questions étranges sur leur enfance. Il ne pouvait pas répondre à aucun d’eux. Il n'avait aucun souvenir de sa vie sur terre, il nous l’a dit.

 Au lieu d’inspirer le scepticisme , le trou de mémoire du Black Heung Jin avait été interprété comme un signe des préoccupations terrestres qu’il avait  quitté et laissé derrière lui quand il entra dans le Royaume des Cieux.


Tout le monde l’a embrassé et l'a appelé par le nom de leur frère mort.
Je l'ai évité et me suis dit que je vivais soit  avec des stupides ou les personnes les plus crédules de la planète. Il y avait une troisième possibilité, que je ne considèrais pas à l'époque:

 le Révérend Moon voulait utiliser le Black Heung Jin à ses propres fins, tout comme il avait utilisé avant la communauté américaine des libertés civiles . 



Sun Myung Moon semblait prendre plaisir dans les rapports qu'on lui rapportait à East Garden

 sur des coups administrés par le black  Heung Jin Moon. Il riait bruyamment 

si quelqu'un hors de sa faveur avait été frappé avec un  coup particulièrement dur.
Personne, en dehors de la vraie famille n'était à l'abri des coups.

 Les dirigeants du monde ont essayé d'utiliser leur influence pour être exempté de la confession du  Black Heung Jin  Moon. Mon propre père a interjeté appel en vain auprès du révérend Kwak pour éviter d'avoir à assister à cette session.


Dans un de ses sermons,Dan Fefferman,évoque cette période :

À Washington, DC,les portes de l'Eglise ont été verrouillées pour empêcher les gens de sortir. 
Membres, hommes et femmes, ont été menottés à des radiateurs. Plusieurs ont été battus fortement, pas seulement giflés. A Barrytown, le nez d’un membre a été brisé, un autre a été envoyé à l'hôpital avec des côtes cassées. 

A New York, un membre a été battu si sévèrement qu'il a passé une semaine à l'hôpital
avec à la tête et sur tout le corps,des blessures graves , et un passage en chirurgie ultérieurement fut requis. Au Japon, plusieurs membres ont été envoyés à l'hôpital. 
"Jin Heung" a également fait le tour armé d'un pistolet et a menacé une sanction sévère, y compris la mort (d’être exécuté par Dieu, et non par lui-même) pour ceux qui n'ont pas réussi à s'unir à lui.


Autre témoignage
Damian Anderson- août 2000

« … Sous mes propres yeux, j'ai vu cet homme dans l'église Washington DC frapper la tête des gens ensemble,

les frapper violemment avec une batte de base-ball, les frapper autour de la tête, les frapper et  les menotter avec des menottes dorées. J'en avais assez vu.

 Todd Lindsay était le premier à passer. Sa femme devait avoir un bébé dans la journée. Ma femme était enceinte de six mois à l'époque, et nous étions les prochains pour des «aveux» à l'inquisiteur .

J'ai emmené ma femme pour la sortir de la chambre, 
et il est venu vers nous. J'ai demandé à savoir ce qui s'était passé avec Todd. Ils l'avaient enfermé dans une chambre quelque part. Je voulais partir . J'ai été jeté à terre par plusieurs personnes, et interdit de quitter la  piece. J'ai essayé de sortir de l'église, mais j’ai été incapable de le faire. Je ne pouvais pas prendre une femme enceinte et passer par dessus la clôture. Les portes étaient verrouillées, et il y avait beaucoup trop de gens là-bas. Le camp était surpeuplé et  les portes cadenassées.

Je lui ai dit que si il  posait un doigt sur elle, 
je le frapperai…. Je lui ai dit que si c'était un aveu qu'il voulait, je serais heureux de confesser mes péchés devant toute l'assemblée, et il cria ma confession.

 Je lui ai dit que je voulais partir,
que nous avons été illégalement emprisonné en n'étant pas autorisés à partir, et dès que je serai parti,
 je voudrais appeler la police et le FBI, et  faire rapport à cause de la surpopulation dans une église verrouillé au Fire département. Quelqu'un a rapporté les événements pour le Washington Post, bien que je ne l'ai pas vu.


Nous sommes finalement sorti quand la femme de Todd Michelle est arrivée ce soir-là et je les ai tous conduits à l'hôpital. Elle a donné naissance à leur fille Grace cette nuit-là.

Retour au récit de Nanssook Hong



Le Black Heung Jin était un phénomène passager dans le Eglise de l'Unification. Bientôt, les maîtresses qu'il avait acquises étaient si nombreuses et les coups qu'il a administré,étaient  si graves que les membres ont commencé à se plaindre. Won Ju McDevitt, servante de Mme Moon  est apparu un matin avec un œil noirci et couvert d'ecchymoses violettes. Le  Black Heung Jin Nim Moon l'avait frappé avec une chaise.



Il avait aussi  battu Bo hi Pak,bras droit de Moon,
 un homme dans la soixantaine ,l’homme eut si mal qu'il fut hospitalisé pendant une semaine à l'hôpital de Georgetown.

 Il a dit aux médecins qu'il était tombé dans les escaliers. Plus tard, il a dû être opéré pour réparer un vaisseau sanguin à la tête.



Vers l’été 1988, Sun Myung Moon a alors  simplement annoncé 
que l'esprit Heung Jin Nim Moon avait quitté le corps du Zimbabwéen et était monté au ciel.

 Moon a demandé au Black Heung Jin Nim Moon,de retourner en Afrique, un ordre auquel il désobéit.
 Aux dernières nouvelles, Kundioni aurait établi un culte dissident en Afrique avec lui-même dans le rôle du Messie et aurait eu un enfant avec une de ses disciples.












Watch interview with Cleophas “Black Heung Jin Nim” here: